Les lions sont-ils stupides ?

Le bestiaire de la Bible: Un peu d'histoire pour mieux comprendre nos origines
Les lions sont-ils stupides? Le bestiaire de la Bible: Un peu d’histoire pour mieux comprendre nos origines: Quand j’étais petite je pleurais devant les reportages présentant la vie sauvage des lions, poursuivant les antilopes, se jetant sur l’une d’entre elles pour la dévorer encore vivante. On y expliquait même les détails de la hiérarchie impliquant les privilèges du chef de meute : un mâle.
 
En tant qu’enfant je n’aimais pas les lions, je les percevais comme des animaux cruels et injustes et je n’arrivais pas à comprendre pourquoi les parents, les éducateurs, tous les gens autours de moi, les vénéraient, les trouvaient majestueux et en faisaient des exemples de royauté.
 
Je n’avais pas encore dans mon petit cerveau d’enfant l’idée de trouver les « adultes stupides ». peut-être que ces mots n’étaient pas dans mon « formatage » ou que simplement ma capacité innée de réflexion m’emmenait ailleurs que sur les jugements puérils. Je ne sais pas.
 
J’étais dans une confusion totale sur ce que je devais conclure de mes observations sur le monde extérieur.
La forme physique est une enveloppe, mais ce qu’il y a à l’intérieur peut être très basique comme «formatage». Il n’y a qu’à regarder ce qui se passe présentement dans le monde pour constater que certains groupes d’êtres incarnés ont un système social bien plus développé et altruiste que le nôtre: occidentaux.
Comme l’a si bien dit Gandhi : « Sois le changement que tu veux voir dans le monde. »
ou encore Hippocrate : « Nous sommes ce que nous mangeons. »

Le travail avec le Tarot

 Bonjour

Plusieurs personnes ont posé la question au sujet de la partie intuitive dans une interprétation d’un tirage de Tarot.

Je pense que l’intuition vient avec l’expérience. Et idéalement selon moi, cette expérience doit se faire à partir d’une base d’apprentissage solide et juste.

Le Tarot est rempli de symboles, les personnages, les couleurs, le sens des visages, les épées, les trompettes, les cheveux, les vêtements, la nudité, les sceptres, les couronnes, etc. Certes notre subconscient est en connexion avec ce monde, mais notre ego vient embrouiller les pistes.

L’intuition, cette petite voix, cette sensation en soi, peut grandir, s’épanouir à mesure qu’on lui donne la possibilité de s’exprimer et pour cela le mental doit être lui aussi sollicité et rassuré, et cela par l’étude, les connaissances.

Le tarot est un outil qui a ce potentiel de faire les deux en même. Par son étude, l’on sollicite le mental et on lui redonne ses lettres de noblesse, car il a aussi sa place, et lui en retour, accepte de donner sa confiance à l’intuition en travaillant de concert avec elle. Je vois cela comme une forme de dialogue harmonieux et donc positivement productif entre ces deux parties co-existantes en nous.

Le tirage de Tarot devient alors un peu comme une histoire et se lit en faisant des liens entre tous les arcanes qui se mettent à se raconter sous nos yeux ébahis.

L’avantage d’un groupe comme celui que j’ai créé et dont vous pourrez avoir le lien en vous abonnant à notre infolettre, est justement qu’il nous permet de partager nos connaissances et nos expériences et de pratiquer entre-nous.

Abonnez-vous à l'infolettre et recevez tous les nouveaux articles dans votre boîte courriel

Infolettre

La Métaphysique

La Métaphysique

Définition & Application

La communication avec l’ Intelligence Supérieure est accessible à toute personne désirant trouver le sens profond de sa vie, aller au-delà du plan matériel, grandir intérieurement et vivre pleinement ce pourquoi elle est venue sur terre.

Que l’on soit financièrement bien nanti ou sans le sou, il survient immanquablement des moments d’épreuves dans notre vie, des expériences difficiles pendant lesquelles les repères disparaissent. Des moments qui nous plongent dans une période où nous cherchons quelque chose, quelqu’un à qui nous raccrocher. Cette puissance pouvant vraiment nous aider, nous supporter, nous guider est le Divin en Soi. Il est là, Il n’attend que nous, que notre oui, notre « ouie ».

Pourquoi attendre pour apprendre à se connecter à ce thérapeute infaillible qui vit en soi, cette force qui peut consciemment nous supporter et nous guider en tout temps. La connaissance des méthodes enseignées en Métaphysique Appliquée est le chemin efficace menant cette quête pas à pas.

En Métaphysique Appliquée nous nous intéressons à découvrir nos propres dons, tout en aidant les autres à découvrir les leurs, dans le but principal d’apprendre à les utiliser au service du bien, du beau et du bon. Le but ultime étant de vivre dans la vraie prospérité, c’est à dire autant sur le plan physique matériel que psychique mental et spirituel.

Qui suis-je, d’où viens-je et où vais-je ?

Voilà bien trois questions que tout jeune enfant en bonne santé va un jour ou l’autre poser à ses parents et enseignants.

Bien souvent l’entourage de l’enfant malgré toute sa bonne volonté ne sait pas lui-même comment répondre à ces questions fonda-mentales.*
Pourtant, ces questions si elles trouvaient réponse auprès d’éducateurs et d’enseignants eux-mêmes éveillés pourraient contribuer à apporter confiance et sécurité aux jeunes qui abordent ce passage déterminant de la vie, qu’est l’adolescence. Cette étape importante du développement humain pendant laquelle le jeune a besoin de re-pères et de connexion avec sa propre essence, sa propre identité.
À cet effet je vous invite à regarder la courte vidéo en lien ci-dessous.

Les principes métaphysiques sont relativement simples et la majorité peuvent être enseignés dès la petite enfance, afin d’aider le jeune à régler ses propres conflits intérieurs et de se guider au fil de sa propre vie en interactions avec ses pairs.

La pratique des préceptes pratiquées par les parents et éducateurs seront les fondements qui s’enracineront dans le subconscient des enfants qui à leur tour les éprouveront dans la pratique de leur vie à travers leur identité unique, pour le plus grand bien de toutes et tous.

La métaphysique peut être reliée à la guérison spirituelle, la Méditation, la pratique du Yoga, les sciences Mystiques, la parapsychologie, la psychologie Jungienne, les perceptions extrasensorielles, les rêves, la philosophie, l’étude des religions, l’étude des facultés du subconscient, etc.

La connaissance métaphysique libère les ailes de l'esprit

Ces champs d’études et de connaissances sont tous considérés comme parties de la science Métaphysique susceptibles d’être explorées et développées dans la réalité de toute personne qui s’y sent attirée. Le fait de porter attention aux désirs de l’âme apportera assurément à la personne des bénéfices importants dans sa vie concrète, tout en lui permettant de découvrir sa véritable nature et sa « mission » de vie

Abonnez-vous à l'infolettre et recevez tous les nouveaux articles dans votre boîte courriel

Infolettre

Ressourcement

Méditation&Yoga Séance guidée

Accompagnement guidé avec la coopération équine. Entrez à l'intérieur de votre magie grâce à la respiration synchronisée au souffle équin. Aucune connaissance des chevaux, de la méditation et du yoga n'est nécessaire pour ces séances.

Tarif

110$

1 heure 30

En savoir plus

Soutien

Accompagnement spirituel

Consultation privée afin de vous aider à traverser les grandes épreuves de votre vie. Les grands événements de nos vies, nous poussent à chercher des réponses, à vouloir comprendre, à trouver une raison, un but... Quelles que soit vos croyances, votre spiritualité, Docteure en Métaphysique, je vous accompagne dans le respect et la confidentialité la plus totale.

Tarif

90$

1 heure

En savoir plus

services

En ligne via Skype ou Messenger

Le temps vous manque, ou vous ne pouvez vous déplacer? Consultez les services disponibles en ligne. Tarot-miroir de l'âme, travail avec vos rêves, soutien ponctuel, Urgence.. Tous ces services peuvent vous être offert via Messenger ou Skype. Sur Rendez-vous seulement.

Tarif

90$

1 heure

En savoir plus

« Je » suis le chemin

« JE » suis le chemin

Respect à l’être  humain que nous sommes. 

Pour ma part hommes et femmes ont un travail à faire, une pacification à réaliser et elle ne peut venir que de l’intérieur, soit la pensée.

La pensée crée. Elle crée à chaque instant notre personnalité, notre société, notre environnement, notre monde.

Le tarot est un bel outil de croissance personnelle.

Le Bateleur (1) incarne le jeune humain, commençant ses apprentissages dans le monde des formes et des projections.

Sorti de nulle part ou d’un ailleurs sans consistance, il est pourtant bien visible, bien matériel et tout laisse à croire, qu’il agira dans un plan bien concret, le plan des créatures. À cette étape, il n’a pas encore la conscience et ses œuvres sont inertes, puisqu’il doit commencer par apprendre à maîtriser ce corps sorti de la matrice : la terre-mère.

Peu à peu sa conscience naît en la Papesse (2), source de vie, de réflexion et de sagesse.

Il commence à donner une âme aux formes qu’il crée grâce à son esprit, donnant ainsi naissance à la femme rêvée, adaptée à poursuivre ses désirs, l’Impératrice (3).

Il devient ainsi un homme sous les traits miroir de son féminin sacré l’Empereur (4). Cette union anima-animus est bénie sous le conseil et la super vision du Pape (5). 

 

 

Le Mat- Tarot de Marseille

Ce couple parfait vit dans un Eden illustré par les habits royaux et la noblesse et donne naissance au fruit de leur union sacrée: L’enfant, l’Amoureux (6).

Placé devant d’innombrables choix, son destin l’appelle. Il quitte ses parents et monté à bord du Chariot (7), mène fièrement ses chevaux vers sa propre conquête du monde.

Au rendez-vous se trouve la justice qui a tôt fait de lui faire voir le monde sous le regard du cause à effet, de ses choix.

Il est seul devant cette dualité, l’Hermite (9), il n’y a que sa propre lanterne pour éclairer son chemin.

Dans cette quête solitaire, il rencontre sa part d’ombre et commence à voir qu’il tourne en boucle tel l’Ouroboros, la Roue de fortune (10), des hauts et des bas. Il comprend que la maîtrise de ses pensées vient de l’intérieur : la Force (11), et entreprend cette nouvelle conquête .

Il se met en pause sus-Pendu (12) entre ciel et terre, il réfléchit, laisse les pensées couler, attend les réponses qu’il sera en mesure d’incarner pour sa prochaine étape.

Cette position lui permet de revisiter les vestiges de son passé avec sa faux l’Arcane sans nom (13) pour permettre sa re-connaissance.

La Tempérance (14) naît de ses prises de conscience sur son passé, le voilà en possession d’une nouvelle compétence pour affronter ses propres démons : le Diable(15) miroir des illusions et des doutes de l’Amoureux (15->1+5=6). Diviser, séparer et enchaîner pour mieux régner… l’Amoureux(6) réalise qu’il est prisonnier de ses illusions, prisonnier de sa propre « Maya ».

Pieds et poings liés, seul le souffle Divin, la lumière de la connaissance éternelle peuvent le sauver de la prison qu’il a lui-même érigé et c’est par un éclair celeste foudroyant, qu’ il se voit projeté hors de sa tour d’ivoire : la Maison-Dieu (16).

Au sol, il ne lui reste plus qu’à marcher avec son frère, sa soeur, son jumeau, sa jumelle, tels Hensel et Gretel suivant les petites pierres blanches sur le chemin de la maison. Chacun se met en route de bonne foi, une bonne fois pour toutes et pour tous. La guerre est finie. 

Ce chemin de re-co-naissance les mène directement vers  la rivière narcissique aux mille facettes tandis qu’il s’y mire et s’y reconnaît, l’Étoile (17) du matin de la renaissance veille et guide chacune de ses pensées car il a brisé les chaînes qui le maintenait prisonnier.

Il plonge avec confiance son regard dans les eaux de l’inconscient éclairé par les reflets de la Lune (18).

Sa transformation complétée sous le symbole de l’écrevisse, il en ressort avec son double pacifié, libéré, prêt à aimer, il se reconnaît totalement en l’autre sous les rayons révélateurs du Soleil (19). À l’image de son  créateur, Il est prêt à donner, à aimer véritablement.  Il peut laisser venir vers lui,  l’épreuve ultime du Jugement (20). Réunis avec ses parents priant, il fait face à l’ange de la vie, le Christ qui donne le par–don Divin.

À présent, tel le Bouddha, il a reçu l’illumi-nation, le Monde (21) est lui, il est le monde.

Il peut reprendre son chemin, il est le chemin, le Mat (22), Il est totalement libre, divinement libre. Et c’est par choix conscient qu’il poursuit sa route, les chiens qui aboient et mordent n’ayant plus aucune emprise sur lui, sur sa liberté.

www.chevalyoga.com