Attrappe Rêves

Attrape-Rêves

Certaines personnes le savent, je rêve beaucoup. 

Si j’écrivais tous mes rêves j’aurais des milliers de pages à mon actif, de quoi écrire une série de romans à n’en plus finir. J’y passerais l’autre moitié de ma vie c’est certain. 

Souhaitant néanmoins garder le contact avec cette partie de moi qui est manifestement très disposée à me communiquer son contenu, et garder parallèlement un équilibre avec ma vie active de tous les jours, j’ai donc choisi d’en garder un certain nombre et de laisser mijoter les autres au fond de mon inconscient.

(J’expliquerai plus en détails ce que moi, j’entends par l’a dans un autre billet, car cette phrase peut sembler valise pour un certain nombre de personnes qui ont de la difficulté à pratiquer cette première étape de tout travail personnel et spirituel)

Mais devant une telle abondance, plusieurs se demandent comment je fais pour choisir, pour trier le plus important du moins, ce genre de question quoi!

Hé bien, à vrai dire c’est assez simple! Tout d’abord il est nécessaire de se mettre à l’écoute de soi. 

En ce qui me concerne, il y a plusieurs facteurs qui m’incitent à écrire un rêve.

Tout d’abord, il y a ceux du réveil juste avant de se lever pour la journée, je ressens une sorte d’appel, une certaine insistance devant certains rêves. Un peu comme lorsqu’un enfant se place prête de vous alors que vous êtes occupé par autre chose, et tente de capter votre attention : « maman… maman… mamaaaan… »

Et parfois, un rêve peut m’interpeller en plein milieu de la nuit, provoquant mon réveil. Celui-là se montre clairement important. Mon subconscient me dit « Tiens, voici un rêve dont tu as besoin de te souvenir».
Alors je prends quelques notes sur un tableau blanc bien à vue, des mots clés qui feront que le lendemain matin en me levant ce sera la première chose que je verrai afin de l’écrire soigneusement dans mon carnet de rêves.

Et puis il y a ceux dont je me souviens par images au cours de la journée, en voyant autre chose, cela fait remonter le souvenir d’un rêve fait au cours de la nuit précédente ou même de plusieurs jours ou semaines avant. C’est flou, mais ça remonte doucement à mesure que je fais l’effort de faire des liens. Ceux-là sont plus rares.

Voilà en gros comment cela se passe pour moi.

Et bien-sûr, dès qu’un rêve me presse à me souvenir de son contenu, je m’empresse de l’écrire ou d’en écrire au moins quelques bribes, car c’est ainsi que nous arrivons à nous le remémorer, du moins la partie importante de l’information que notre subconscient veut transmettre au conscient.

Et vous comment cela se passe-t-il pour vous?
Avez-vous de la facilité ou de la difficulté à vous souvenir de vos rêves?

Les Énergies Fond-à-mentales

Les Énergies Fond-à-Mentales

Cette éternelle dualité entre l’ombre et la lumière, la création et la destruction, L’ombre et la lumière d’où nous sommes issus.

Il en est ressorti vainqueur et c’est ce qui nous vaut ses innombrables ouvrages dans lesquels il décrit explicitement ces énergies qui nous animent: 

Freud et Jung ont fait beaucoup de recherches afin d’ expliquer cette dynamique interne de la psyché humaine.

Il en est ressorti vainqueur et c’est ce qui nous vaut ses innombrables ouvrages dans lesquels il décrit explicitement ces énergies qui nous animent: 

Jung a élargit, poussé encore plus loin les recherches faites par freud , expérimentant lui-même le seuil de cette zone d’ombre où le danger de perdre la raison est très grand.

Il en est ressorti vainqueur et c’est ce qui nous vaut ses innombrables ouvrages dans lesquels il décrit explicitement ces énergies qui nous animent: 

Cela pour bien faire comprendre au gens que le masculin n’est plus le négatif ou le positif que le féminin
Masculin et féminin peuvent aussi prendre le nom de l’anima et l’animus, ou yin et Yang et cela est pour montrer que si nous sommes une femme nous avons aussi une part du masculin autant positif que négatif forces et faiblesses mais que le dosage est différent.

Pour l’homme c’est la même chose : 
Il porte des caractéristiques féminines mais en plus petite quantité si l’on peut l’exprimer ainsi.
Le but est de créer l’équilibre entre ces deux « pôles » tout d’abord en acceptant les différences entre les deux et en valorisant forces et faiblesses car l’une et l’autre sont indispensables à notre équilibre et à la survie de notre espèce.

La zone d’ombre est au delà de ces spécificités humaine. 
Il s’agit de la vie en tant que tel, ces énergies à l’origine de notre psyché. 
Dans la mythologie grecque ces énergies se divisaient en dieux de la vie Éros et Dieu de la Mort Thanatos.

Cette éternelle dualité entre l’ombre et la lumière, la création et la destruction, L’ombre et la lumière d’où nous sommes issus. 

L’ombre est en chaque pole. Le féminin a autant une part d’ombre que le masculin.

Quête, requête et enquête

Quête, enquête et requête ?

BONJOUR À TOUTES ET TOUS
 
Voilà un petit moment que je  n’avais pas  « nourri »  ce Blogue. 
 
C’est que j’étais à mes lectures et mes propres apprentissages. 
 
Oui la vie est ainsi faite de cycles, ainsi que d’accepter ses états, quels qu’ils soient, ce qui facilite grandement ces passages.
 

Aujourd’hui en ce 1 er mars 2022, je me suis levée sous un ciel nouveau et ma première pensée fut de me dire :

« Et si je venais de naître, que le monde s’offrait devant moi, et que j’avais tous les acquis, toutes les connaissances, toute l’expérience que j’ai présentement, que ferais-je de ce jour ? »

En effet, la nuit dernière, j’ai fais un rêve qui m’a emmenée à cette pensée matinale : Un rêve qui incluait des étapes, une invasion, une crainte, une fuite, une escalade, une peur de tomber, de ne par réussir, et un accomplissement.

Puis ce rêve se termine sur une réussite, non pas la victoire totale, mais une réussite, une étape franchie. 

En m’éveillant,  je n’avais pas encore ce rêve en mémoire. Il demeurait dans mon subconscient, tout prêt à ressurgir lorsque certains engrenages se mettraient en place, ce qui se produisit il y a quelques minutes, juste avant que je ne commence à rédiger ce billet.

Tout d’abord, en me levant cette pensée dont je vous ai parlé plus haut : 

« Et si je venais de naître, que le monde s’offrait devant moi, et que j’avais tous les acquis, toutes les connaissances, toute l’expérience, que j’ai présentement, que ferais-je de ce jour ? »
Falaises d'Etreta
Falaises d'Étretat

Lorsque je réécris cette pensée maintenant, après quelques heures d’éveil, déjà, elle ne recèle plus la même saveur, comme si ses parfums avaient déjà commencé à se distiller de ci de là, au gré des flux extérieurs.

Ce monde extérieur qui me renvoie des scènes, des films, des images… Images d’hier, impressions du passé, souvenirs de tout ce qui a construit la personne que je suis aujourd’hui, heure après heure, jour après jour, année après année, s’ajoute deuil en asile, de Charybde en Scylla, à celle que j’étais l’instant juste avant. 

De nouvelles informations surgissent, le monde est en perpétuelle mouvance et moi avec lui. Comme c’est intéressant…

En plongeant mon regard sur ce miroir avec l’intention d’y entrer, je découvre l’eau de mes émotions, je nage en pleine mer, je vois la surface de l’eau, toute cette eau juste au dessus de moi, le soleil brille encore, il est tôt… et puis dessous, je peux voir un peu, mais plus mon regard s’enfonce vers cette abîme, et plus le noir enveloppe mon esprit… Je dois lever les yeux pour discerner quelques formes indéfinissables… Puis à mesure que mon corps s’adapte à cet environnement, ces formes prennent sens, comme au théâtre lorsque le rideau se lève. Mais comme je n’ai pas de bonbonne d’oxygène, ainsi je me vois contrainte à retrouver la surface de l’eau au plus urgent. Respirer devient ma priorité…. Primordiale…

RESPIRER !!! Oui c'est ça ! RESPIRER !!!

Oxygène… Oui, mais de quoi est-ce fait l’oxy-gène?

Tiens donc, quel drôle de mot !

Il retient mon attention comme une chanson dans l’air du temps… Je sens que son contenu pourrait m’intéresser davantage pour le moment… plus que les tréfonds de la mer. 

En symbolique, l’Oxygène, comme le soleil est un élément masculin…. Je mémorise l’information qui pourrait me servir plus tard… 

Je me souviens que lorsque j’étais immergée dans les eaux de la mer, j’ai été attirée par les rayons du soleil… Étouffant, comme prison-hier des os il y a que, compte à rebours presse l’émergence, l’ex-pulsion, comme juste avant la naissance, je ne pouvais plus respirer, et j’ai tout fait pour y sur-vivre !

C’est ainsi que j’ai dû suivre le courant au rythme des humeurs de la mer… J’ai bien failli y rester piégée, oscillant entre zones d’ombres et d’incertitudes, voir le soleil et savourer l’air, le choix par défaut trop longtemps, ou pas assez, peu importe, la vie est là et ce matin un jour nouveau m’aspire, ma façon personnelle de m’offrir du soin de bien naître et de me mener au nom du père.

Le père…  Est-ce lui qui est venu à moi, et qui m’a aimé le premier ? Je l’ai connu avant le fils… Connu sans le co-naître, car bien tard et au compte-gouttes, il fit parler son intérieur, comme un trésor, sa parole pour faire vibrer le son de l’amour, pour en capter chaque ondes subtiles… chaque secondes dépensées… Comme mille ans d’insoutenable attente…

Le père quel mYstère ???

Remonte soudainement de mon âge petite, des souvenirs d’enfance, rappel d’un cadeau de mon père, un cas d’eau, une émotion flagrante, nostalgique, névralgique, comme un os qui sort de tombe et l’image entière qui reprend vie, défile de ce jour heureux et moins heureux, le début d’une prise de conscience, d’une emprise, des crocs, escroc de péché qui guette, qui traque et attaque… saisit à la gorge l’innocence et la trahit, l’humilie, jusqu’à la lie, oui c’est un péché capital, cas d’hôpital, grave sans limites pour celui-celle qui s’y adonne, celui-celle qui ne s’en sauve, de l’envie devient l’esclave, le jouet tyrannique.

L’envie fait de l’envieux son outil de torture envers l’innocence et tous les enfants qui la subissent un jour ou un autre, aussi anodin soit le cadeau offert… l’envieux le voit avec envie, il est toujours plus vieux, plus expérimenté que l’innocent et a déjà reçu, mais n’a pas encore vraiment donné ce qu’il avait de pus cher, de plus  pré-cieux.

L’envie falsifie le sentiment d’être en vie, mais elle n’offre qu’une impression, une image erronée de la personne qui devient vraiment personne… Juste une image reliée à l’avoir… Voilà comment un sentiment d’enfance peut se transformer en fardeau, en poids pour le monde entier… Le phare d’eau émerge, se dresse et de sa lumière, tous les bateaux guident leur traversée…

 Ignorez les phares… et vous aurez oublié la raison ultime de votre voyage..

Bref, ce cadeau qui sema l’envie autour de moi, envie de mes soeurs, et peut-être un peu aussi celle de mon frère, quoique je n’ai jamais vraiment su de quel acabit étaient constituées ses pensées de garçon ? 

Mon frère une Énigme qui s’additionne dans l’équation de l’H2O…

Toujours est-il que dans un prochain chapitre, je vous raconterai la suite de cette péripétie

Le sac cadeau en poids donné

Le Cadeau
À Suivre : Le sac cadeau en Poids donné...

Ressourcement

Méditation&Yoga Séance guidée

Accompagnement guidé avec la coopération équine. Entrez à l'intérieur de votre magie grâce à la respiration synchronisée au souffle équin. Aucune connaissance des chevaux, de la méditation et du yoga n'est nécessaire pour ces séances.

Tarif

110$

1 heure 30

En savoir plus

Soutien

Accompagnement spirituel

Consultation privée afin de vous aider à traverser les grandes épreuves de votre vie. Les grands événements de nos vies, nous poussent à chercher des réponses, à vouloir comprendre, à trouver une raison, un but... Quelles que soit vos croyances, votre spiritualité, Docteure en Métaphysique, je vous accompagne dans le respect et la confidentialité la plus totale.

Tarif

100$

1 heure

En savoir plus

services

En ligne via Zoom ou skype

Le temps vous manque, ou vous ne pouvez vous déplacer? Consultez les services disponibles en ligne. Tarot-miroir de l'âme, travail avec vos rêves, soutien ponctuel, Urgence.. Tous ces services peuvent vous être offert via Zoom ou Skype. Sur Rendez-vous seulement.

Tarif

100$

1 heure

En savoir plus

Infolettre

Au coeur du vivant

Au coeur du vivant

Bonjour
 

Je viens de recevoir dans mes courriels un article sur la « reconnaissance faciale par les chevaux ». 

Ha ha ha ! Oui je rigole, car on y parle en fait de la reconnaissance qu’ont les chevaux des êtres humains. 

Voici le commentaire de notre cheval Esprit: un hongre de 17 ans, au sujet de cette recherche :

« Oui les humains sont comme ça, c’est très important pour eux d’être reconnus, et nous le comprenons depuis longtemps, car nous étions sur terre bien avant eux et nous les avons vu naître et grandir…  »

Hé oui mon bel Esprit, que feraient la majorité des humains sans l’expérimentation animale et humaine, pour leur dire quoi penser, quoi manger, quoi ressentir, quoi dire, comment vivre etc. ???

 
Mon Dieu que deviendraient-ils ?
 

Les enfants peuvent discerner ces choses lorsqu’ils sont jeunes, si les parents leur permette d’être en contact quotidien avec elles. À moins que je n’aies été une exception… Je savais moi-même cela depuis mes tous premiers contacts avec les chevaux lorsque j’avais 4 ans. Seuls des adultes ou des enfants plus grands et déjà déconnectés, les niaient, les tournaient en dérision, ou tentaient de me détourner de ces ressentis, mais moi je savais qu’ils se trompaient… et je les ignoraient comme les chevaux savent si bien le faire….Ignorer les commentaires désagréables des humains sur eux… Car ils savent de l’intérieur que le reflet des humains  ne les concerne aucunement dans ce qu’ils sont eux, chevaux de sagesse, chevaux de patience, de tolérance, de justice, de liberté et de grâce. 

Oui les chevaux sont bien une grâce en tous les sens du terme, une grâce de Dieu, une grâce de la nature, définie en tout point par la beauté complète, la finesse des trait, la sûreté du mouvement après aà peine quelques heures de vie… 

Leur hiérarchie est impeccable et l’éducation des jeunes, raffinée au plus au point lorsqu’ils peuvent évoluer au sein de mère nature. Dieu n’a pas attendu la recherche scientifique des hommes pour créer la perfection dans l’univers…  

Peut-être transmise par les chevaux eux-même, j’ai toujours eu une mémoire d’ancêtres dans ma tête, et j’ai suivi mon coeur…. et celui de mes amis les chevaux… Un coeur très gros… bien plus gros que le mien… un coeur d’enseignant de la vie, de la nature, des ressentis, et de ce que nous sommes nous les humains…
 
Bien sûr,  il convient d’avoir conservé, ou développé une bonne dose d’humilité d’enfant, pour accepter que des animaux soient nos égaux ou même supérieur à nous, pourquoi pas..
 
Oui Supérieur à nous en compassion, au sens du don de soi… au sens de l’intuition, au sens de facultés extra-sensorielles.
 
Nombres d’anciens cultivateurs qui travaillaient avec les chevaux et les boeufs, le savaient aussi … Ils avaient d’ailleurs un respect aussi grand au moins pour leur animaux de travail que pour eux-même.
 
Leur mettant des couvertures sur le dos pendant l’attente en hiver sur le parvis de l’église, les bouchonnant à l’arrivée après un long trajet avant même d’aller se nourrir ou se réchauffer eux-même, ils avaient ce soucis de l’être vivant qui représentait bien plus que de l’argent ou une machine à leur yeux.
 
C’était un compagnon de travail, un ami, un être vivant digne d’avoir un petit non affectueux, des encouragements, des remerciements et l’espoir de le voir vivre longtemps en santé.
 
Ces chevaux avaient une éducation impeccable, l’homme inspiré par l’observation de leur vie dans la nature, il leur apprenait une grande diversité de mots que leur chevaux avaient vite fait de comprendre et de mémoriser.
 
Ces hommes sensibles au temps, sensibles aux humeurs des nuages et des animaux, reconnaissaient le vaillant, le moins vaillant, la différence entre jument et hongre ou étalon… Ils avaient cet oeil qui voit l’âme au fond de l’iris, qui sait communiquer au delà de toute convoitise, de toute apparence. Ils savaient établir une véritable relation avec le coeur de la vie.
 
La pluie et le soleil avaient aussi un langage, et le vent et la brise dans leurs annonces de ce qu’apporteraient les prochaines heures, les prochains jours, les prochains mois, la prochaine année. Pas besoin de météo Média, leur baromètre interne fonctionnait encore à plein régime.
 

Et bien sûr, ces hommes d’exception, sachant reconnaître l’autre, sachant voir à travers la chair, la particularité de chaque poulain, de chaque cheval, était aussi reconnue dans le moindre détail. Tel cheval aimerait tel travail, tel autre s’entendrait bien avec telle personne… et ainsi de suite… 

Lorsque quelque chose n’allait pas, ce n’était pas le cheval qui devait se remettre en question, mais bien l’humain en face…. 

Le mieux -être accompagné par le cheval ne date pas d’aujourd’hui… Il existait autrefois… bien avant la grande amnésie… 

 
Lorsque j’enseignais le cheval à mes élèves, grands et petits, nombreux étaient ceux et celles qui me demandaient si les chevaux les reconnaissaient malgré le fait qu’ils ne venaient qu’une fois par semaine et qu’ils voyaient plein de gens chaque semaine. J’aimais voir que cela les préoccupaient, j’y voyaient leur intérêt, leur envie d’avoir une vraie relation avec cet être exceptionnel qui les impressionnait tant.
Les chevaux m’ont toujours aidé dans ce travail de re-co-naissance, et je me plaisais à leur affirmer que OUI, les chevaux n’oublient jamais un visage, n’oublient jamais une personne, et encore moins une personne de bon contact. Et croyez-le ou non, mais presque à chaque fois le cheval à côté de moi venait me donner un petit coup de nez et faisait un grand oui de la tête pour confirmer mes dires à l’élève devant moi. Ils voulaient vraiment que je me fasse leur voix et que les gens comprennent qu’ils sont intelligents, qu’ils savent faire plein de choses que nous ne savons pas qu’ils savent faire, ou que nous ne savons pas faire nous-même.
 
Mais bon pour les grandes personnes qui n’ont pas eu cette chance … les choses sont un petit peu, beaucoup différentes…
Mais rien n’est jamais figé… tout peut changer si vite…
 
Quoiqu’il en soit, tant mieux si les chercheurs confirment enfin ce que je sais depuis toute petite, ce que bien d’autres savaient déjà aussi comme moi, grâce à leur contact régulier auprès des chevaux.
 
N’hésitez pas à partager ici vos histoires et anecdotes avec les chevaux. Ce sera un plaisir pour toutes les amoureuses et tous les amoureux des chevaux, de l’âme, du développement personnel, de la spiritualité du vivant, de vous lire.
 
 
Amour cheval, Amour
Galope dans la foulée
Cherche cherche la prairie
Trouve trouve la liberté
Unissons unissons nos esprits
Pour engendrer la véritable amitié.
 
www.chevalyoga.com
 
 
Lire l’article qui m,a inspiré ce texte! Merci à Equipedia qui a publié cette recherche pour le plus grand bien des chevaux et des humains… 🙂 
 
https://equipedia.ifce.fr/sante-et-bien-etre-animal/bien-etre-et-comportement-animal/relation-homme-cheval/reconnaissance-des-etres-humains-par-les-chevaux?fbclid=IwAR2ttc0gjHDsLL7v00AjfODUzDad7kG09UFDzGif4X9e70eAJ-2ivHA9XLI#.YhZVDh88ICg.facebook

Ressourcement

Méditation&Yoga Séance guidée

Accompagnement guidé avec la coopération équine. Entrez à l'intérieur de votre magie grâce à la respiration synchronisée au souffle équin. Aucune connaissance des chevaux, de la méditation et du yoga n'est nécessaire pour ces séances.

Tarif

110$

1 heure 30

En savoir plus

Soutien

Accompagnement spirituel

Consultation privée afin de vous aider à traverser les grandes épreuves de votre vie. Les grands événements de nos vies, nous poussent à chercher des réponses, à vouloir comprendre, à trouver une raison, un but... Quelles que soit vos croyances, votre spiritualité, Docteure en Métaphysique, je vous accompagne dans le respect et la confidentialité la plus totale.

Tarif

100$

1 heure

En savoir plus

services

En ligne via Zoom ou skype

Le temps vous manque, ou vous ne pouvez vous déplacer? Consultez les services disponibles en ligne. Tarot-miroir de l'âme, travail avec vos rêves, soutien ponctuel, Urgence.. Tous ces services peuvent vous être offert via Zoom ou Skype. Sur Rendez-vous seulement.

Tarif

100$

1 heure

En savoir plus

Infolettre

Les lions sont-ils stupides ?

Le bestiaire de la Bible: Un peu d'histoire pour mieux comprendre nos origines
Les lions sont-ils stupides? Le bestiaire de la Bible: Un peu d’histoire pour mieux comprendre nos origines: Quand j’étais petite je pleurais devant les reportages présentant la vie sauvage des lions, poursuivant les antilopes, se jetant sur l’une d’entre elles pour la dévorer encore vivante. On y expliquait même les détails de la hiérarchie impliquant les privilèges du chef de meute : un mâle.
 
En tant qu’enfant je n’aimais pas les lions, je les percevais comme des animaux cruels et injustes et je n’arrivais pas à comprendre pourquoi les parents, les éducateurs, tous les gens autours de moi, les vénéraient, les trouvaient majestueux et en faisaient des exemples de royauté.
 
Je n’avais pas encore dans mon petit cerveau d’enfant l’idée de trouver les « adultes stupides ». peut-être que ces mots n’étaient pas dans mon « formatage » ou que simplement ma capacité innée de réflexion m’emmenait ailleurs que sur les jugements puérils. Je ne sais pas.
 
J’étais dans une confusion totale sur ce que je devais conclure de mes observations sur le monde extérieur.
La forme physique est une enveloppe, mais ce qu’il y a à l’intérieur peut être très basique comme «formatage». Il n’y a qu’à regarder ce qui se passe présentement dans le monde pour constater que certains groupes d’êtres incarnés ont un système social bien plus développé et altruiste que le nôtre: occidentaux.
Comme l’a si bien dit Gandhi : « Sois le changement que tu veux voir dans le monde. »
ou encore Hippocrate : « Nous sommes ce que nous mangeons. »

Le travail avec le Tarot

 Bonjour

Plusieurs personnes ont posé la question au sujet de la partie intuitive dans une interprétation d’un tirage de Tarot.

Je pense que l’intuition vient avec l’expérience. Et idéalement selon moi, cette expérience doit se faire à partir d’une base d’apprentissage solide et juste.

Le Tarot est rempli de symboles, les personnages, les couleurs, le sens des visages, les épées, les trompettes, les cheveux, les vêtements, la nudité, les sceptres, les couronnes, etc. Certes notre subconscient est en connexion avec ce monde, mais notre ego vient embrouiller les pistes.

L’intuition, cette petite voix, cette sensation en soi, peut grandir, s’épanouir à mesure qu’on lui donne la possibilité de s’exprimer et pour cela le mental doit être lui aussi sollicité et rassuré, et cela par l’étude, les connaissances.

Le tarot est un outil qui a ce potentiel de faire les deux en même. Par son étude, l’on sollicite le mental et on lui redonne ses lettres de noblesse, car il a aussi sa place, et lui en retour, accepte de donner sa confiance à l’intuition en travaillant de concert avec elle. Je vois cela comme une forme de dialogue harmonieux et donc positivement productif entre ces deux parties co-existantes en nous.

Le tirage de Tarot devient alors un peu comme une histoire et se lit en faisant des liens entre tous les arcanes qui se mettent à se raconter sous nos yeux ébahis.

L’avantage d’un groupe comme celui que j’ai créé et dont vous pourrez avoir le lien en vous abonnant à notre infolettre, est justement qu’il nous permet de partager nos connaissances et nos expériences et de pratiquer entre-nous.

Abonnez-vous à l'infolettre et recevez tous les nouveaux articles dans votre boîte courriel

Infolettre

La Métaphysique

La Métaphysique

Définition & Application

La communication avec l’ Intelligence Supérieure est accessible à toute personne désirant trouver le sens profond de sa vie, aller au-delà du plan matériel, grandir intérieurement et vivre pleinement ce pourquoi elle est venue sur terre.

Que l’on soit financièrement bien nanti ou sans le sou, il survient immanquablement des moments d’épreuves dans notre vie, des expériences difficiles pendant lesquelles les repères disparaissent. Des moments qui nous plongent dans une période où nous cherchons quelque chose, quelqu’un à qui nous raccrocher. Cette puissance pouvant vraiment nous aider, nous supporter, nous guider est le Divin en Soi. Il est là, Il n’attend que nous, que notre oui, notre « ouie ».

Pourquoi attendre pour apprendre à se connecter à ce thérapeute infaillible qui vit en soi, cette force qui peut consciemment nous supporter et nous guider en tout temps. La connaissance des méthodes enseignées en Métaphysique Appliquée est le chemin efficace menant cette quête pas à pas.

En Métaphysique Appliquée nous nous intéressons à découvrir nos propres dons, tout en aidant les autres à découvrir les leurs, dans le but principal d’apprendre à les utiliser au service du bien, du beau et du bon. Le but ultime étant de vivre dans la vraie prospérité, c’est à dire autant sur le plan physique matériel que psychique mental et spirituel.

Qui suis-je, d’où viens-je et où vais-je ?

Voilà bien trois questions que tout jeune enfant en bonne santé va un jour ou l’autre poser à ses parents et enseignants.

Bien souvent l’entourage de l’enfant malgré toute sa bonne volonté ne sait pas lui-même comment répondre à ces questions fonda-mentales.*
Pourtant, ces questions si elles trouvaient réponse auprès d’éducateurs et d’enseignants eux-mêmes éveillés pourraient contribuer à apporter confiance et sécurité aux jeunes qui abordent ce passage déterminant de la vie, qu’est l’adolescence. Cette étape importante du développement humain pendant laquelle le jeune a besoin de re-pères et de connexion avec sa propre essence, sa propre identité.
À cet effet je vous invite à regarder la courte vidéo en lien ci-dessous.

Les principes métaphysiques sont relativement simples et la majorité peuvent être enseignés dès la petite enfance, afin d’aider le jeune à régler ses propres conflits intérieurs et de se guider au fil de sa propre vie en interactions avec ses pairs.

La pratique des préceptes pratiquées par les parents et éducateurs seront les fondements qui s’enracineront dans le subconscient des enfants qui à leur tour les éprouveront dans la pratique de leur vie à travers leur identité unique, pour le plus grand bien de toutes et tous.

La métaphysique peut être reliée à l’assainissement spirituel, la Méditation, la pratique du Yoga, les sciences Mystiques, la parapsychologie, la psychologie Jungienne, les perceptions extrasensorielles, les rêves, la philosophie, l’étude des religions, l’étude des facultés du subconscient, etc.

La connaissance métaphysique libère les ailes de l'esprit

Ces champs d’études et de connaissances sont tous considérés comme parties de la science Métaphysique susceptibles d’être explorées et développées dans la réalité de toute personne qui s’y sent attirée. Le fait de porter attention aux désirs de l’âme apportera assurément à la personne des bénéfices importants dans sa vie concrète, tout en lui permettant de découvrir sa véritable nature et sa « mission » de vie

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT

Abonnez-vous à l'infolettre et recevez tous les nouveaux articles dans votre boîte courriel

Infolettre

Ressourcement

Méditation&Yoga Séance guidée

Accompagnement guidé avec la coopération équine. Entrez à l'intérieur de votre magie grâce à la respiration synchronisée au souffle équin. Aucune connaissance des chevaux, de la méditation et du yoga n'est nécessaire pour ces séances.

Tarif

110$

1 heure 30

En savoir plus

Soutien

Accompagnement spirituel

Consultation privée afin de vous aider à traverser les grandes épreuves de votre vie. Les grands événements de nos vies, nous poussent à chercher des réponses, à vouloir comprendre, à trouver une raison, un but... Quelles que soit vos croyances, votre spiritualité, Docteure en Métaphysique, je vous accompagne dans le respect et la confidentialité la plus totale.

Tarif

90$

1 heure

En savoir plus

services

En ligne via Skype ou Messenger

Le temps vous manque, ou vous ne pouvez vous déplacer? Consultez les services disponibles en ligne. Tarot-miroir de l'âme, travail avec vos rêves, soutien ponctuel, Urgence.. Tous ces services peuvent vous être offert via Messenger ou Skype. Sur Rendez-vous seulement.

Tarif

90$

1 heure

En savoir plus

« Je » suis le chemin

« JE » suis le chemin

Respect à l’être  humain que nous sommes. 

Pour ma part hommes et femmes ont un travail à faire, une pacification à réaliser et elle ne peut venir que de l’intérieur, soit la pensée.

La pensée crée. Elle crée à chaque instant notre personnalité, notre société, notre environnement, notre monde.

Le tarot est un bel outil de croissance personnelle.

Le Bateleur (1) incarne le jeune humain, commençant ses apprentissages dans le monde des formes et des projections.

Sorti de nulle part ou d’un ailleurs sans consistance, il est pourtant bien visible, bien matériel et tout laisse à croire, qu’il agira dans un plan bien concret, le plan des créatures. À cette étape, il n’a pas encore la conscience et ses œuvres sont inertes, puisqu’il doit commencer par apprendre à maîtriser ce corps sorti de la matrice : la terre-mère.

Peu à peu sa conscience naît en la Papesse (2), source de vie, de réflexion et de sagesse.

Il commence à donner une âme aux formes qu’il crée grâce à son esprit, donnant ainsi naissance à la femme rêvée, adaptée à poursuivre ses désirs, l’Impératrice (3).

Il devient ainsi un homme sous les traits miroir de son féminin sacré l’Empereur (4). Cette union anima-animus est bénie sous le conseil et la super vision du Pape (5). 

 

 

Le Mat- Tarot de Marseille

Ce couple parfait vit dans un Eden illustré par les habits royaux et la noblesse et donne naissance au fruit de leur union sacrée: L’enfant, l’Amoureux (6).

Placé devant d’innombrables choix, son destin l’appelle. Il quitte ses parents et monté à bord du Chariot (7), mène fièrement ses chevaux vers sa propre conquête du monde.

Au rendez-vous se trouve la justice qui a tôt fait de lui faire voir le monde sous le regard du cause à effet, de ses choix.

Il est seul devant cette dualité, l’Hermite (9), il n’y a que sa propre lanterne pour éclairer son chemin.

Dans cette quête solitaire, il rencontre sa part d’ombre et commence à voir qu’il tourne en boucle tel l’Ouroboros, la Roue de fortune (10), des hauts et des bas. Il comprend que la maîtrise de ses pensées vient de l’intérieur : la Force (11), et entreprend cette nouvelle conquête .

Il se met en pause sus-Pendu (12) entre ciel et terre, il réfléchit, laisse les pensées couler, attend les réponses qu’il sera en mesure d’incarner pour sa prochaine étape.

Cette position lui permet de revisiter les vestiges de son passé avec sa faux l’Arcane sans nom (13) pour permettre sa re-connaissance.

La Tempérance (14) naît de ses prises de conscience sur son passé, le voilà en possession d’une nouvelle compétence pour affronter ses propres démons : le Diable(15) miroir des illusions et des doutes de l’Amoureux (15->1+5=6). Diviser, séparer et enchaîner pour mieux régner… l’Amoureux(6) réalise qu’il est prisonnier de ses illusions, prisonnier de sa propre « Maya ».

Pieds et poings liés, seul le souffle Divin, la lumière de la connaissance éternelle peuvent le sauver de la prison qu’il a lui-même érigé et c’est par un éclair celeste foudroyant, qu’ il se voit projeté hors de sa tour d’ivoire : la Maison-Dieu (16).

Au sol, il ne lui reste plus qu’à marcher avec son frère, sa soeur, son jumeau, sa jumelle, tels Hensel et Gretel suivant les petites pierres blanches sur le chemin de la maison. Chacun se met en route de bonne foi, une bonne fois pour toutes et pour tous. La guerre est finie. 

Ce chemin de re-co-naissance les mène directement vers  la rivière narcissique aux mille facettes tandis qu’il s’y mire et s’y reconnaît, l’Étoile (17) du matin de la renaissance veille et guide chacune de ses pensées car il a brisé les chaînes qui le maintenait prisonnier.

Il plonge avec confiance son regard dans les eaux de l’inconscient éclairé par les reflets de la Lune (18).

Sa transformation complétée sous le symbole de l’écrevisse, il en ressort avec son double pacifié, libéré, prêt à aimer, il se reconnaît totalement en l’autre sous les rayons révélateurs du Soleil (19). À l’image de son  créateur, Il est prêt à donner, à aimer véritablement.  Il peut laisser venir vers lui,  l’épreuve ultime du Jugement (20). Réunis avec ses parents priant, il fait face à l’ange de la vie, le Christ qui donne le par–don Divin.

À présent, tel le Bouddha, il a reçu l’illumi-nation, le Monde (21) est lui, il est le monde.

Il peut reprendre son chemin, il est le chemin, le Mat (22), Il est totalement libre, divinement libre. Et c’est par choix conscient qu’il poursuit sa route, les chiens qui aboient et mordent n’ayant plus aucune emprise sur lui, sur sa liberté.

www.chevalyoga.com