Je surveille mon alimentation

C’est décidé…

 

De nombreuses personnes sont aux prises avec des problèmes d’image de soi lié aux troubles de l’alimentation. Qu’entend-t-on par troubles de l’alimentation? Il s’agit de tout problème qui concerne la façon dont une personne aborde la nourriture de façon non bénéfique pour elle. Dès qu’une personne ne se sent pas bien avec son poids, l’on peut dire que son image d’elle-même est automatiquement altérée, voir handicapée d’une partie d’elle-même qu’elle va de façon plus ou moins consciente tenter de cacher, oublier ou changer. Et bien sûr cette image est intimement liée à la relation que cette personne entretient avec la nourriture.

Nous le savons désormais, 90% des problèmes de poids sont liés aux émotions. Selon son éducation, la personne qui se voit aux prises avec des troubles de l’alimentation vit un certain nombre d’émotions qui se traduit bien souvent dans son langage par des expressions telles que : «j’ai mangé mes émotions, ça me prend aux tripes, je l’aime de façon viscérale, ou encore il me met l’estomac tout à l’envers, etc. »

Manger pour ne plus ressentir une émotion est normal et n’est pas grave en soi, en autant que le but recherché soit atteint, soit celui de calmer l’émotion. Mais il arrive aussi qu’une personne mange un aliment réconfortant et se culpabilise ensuite de l’avoir mangé, ce qui génère une nouvelle émotion négative et entretient le cercle vicieux. La personne ne se sent jamais mieux et mange en boucle, enfermée dans cet automatisme dont elle ne sait plus sortir comme un petit hamster prisonnier de sa roue qui s’emballe.

Comment casser ces cycles, ces «patterns»?

L’hypnose peut se révéler d’un grand secours en pareil cas, mais il faut savoir que trois conditions fondamentales sont nécessaires pour qu’elle soit efficace : la motivation de la personne, sa coopération et sa confiance dans le thérapeute. Si vous n’êtes pas déterminé à vous prendre en main et à changer, personne ne pourra le faire à votre place.

Mais pour la personne qui désire vraiment s’engager, en général 3 à 10 séances d’hypnose d’environ une heure chacune, emmèneront chez la consultante de nouveaux comportements grâce à diverses techniques hypnotiques permettant d’enregistrer de «nouvelles programmations» dans son inconscient.

L’hypnose peut aider les gens dans le cas de la perte de poids, mais idéalement, elle doit être accompagnée de meilleurs choix alimentaires et d’activité physique. Et si la personne peut être accompagnée aussi par un(e) nutritionniste, elle augmente de beaucoup ses chances d’acquérir de bonnes habitudes de vie et de les garder pour de bon. 

 

HYPNOSE ET ASINOTHÉRAPIE

À l'écoute de soi

 

 

Voici l’opportunité vivre comme expérience hypnothérapeutique avec un âne,  grâce à la méthode facilitatrice de mieux-être accompagné de l’âne.

 

 

 

Pourquoi l’âne ?

 

L’âne est d’un calme naturel

L’âne est un être naturellement calme qui aime la compagnie humaine, et dont le regard mélancolique crée rapidement un contact affectif.  Sa présence rassure non seulement les chevaux, mais aussi les humains car il est un excellent garde du corps. 

Il aime la compagnie humaine, et son regard mélancolique crée rapidement un contact affectif. Sa présence rassure non seulement les chevaux, mais les humains aussi car il est un excellent « garde du corps ».

La relation s’installe doucement avec l’âne, car c’est un être très prudent, mais dès qu’il se sent à l’aise il exprime son plaisir à être caressé et offre généreusement sa compagnie à qui l’aime.

 

Têtu moi? Jamais…

L’âne a la réputation d’être têtu et bien que cela ne soit pas le terme approprié, il est certain qu’il porte particulièrement à nous délester de notre toute-puissance, parce qu’en réalité son temps de réaction plus lent que celui d’un cheval, vient du trait particulier de son espèce:
C’est un être de réflexion et d’analyse.

En fait, pour « travailler » avec un âne, il suffit d’établir une relation avec lui en se mettant à l’écoute de ses grandes oreilles qui bougent sans cesse…. et d’être attentif à tout son corps qui nous parle de ses ressentis face à son environnement extérieur, et aussi face à nous.

Très sensible à notre énergie du moment présent, il agit un peu comme un radar de notre intérieur.  

L’accompagnement des personnes en difficulté avec l’aide de l’âne se révèle être une ressource enrichissante qui éveille tous les sens, apaise les angoisses, et suscite le calme et la joie dans un sentiment de liberté et d’abandon de tous fardeaux.

 

Moi je sais où aller jeter tout ça !

Généreux… Oh ça oui !

 

Généreux! OH! Ça oui…. !!!

La communication non verbale est la première chose qu’il faut développer avec les ânes. Bien se positionner dans le plan physique par rapport à lui aidera énormément notre vie relationnelle à ses côtés, mais aussi, ces apprenti-sages auprès de l’âne, pourront se transposer dans notre quotidien avec les autres êtres humains.

Surprenant ?

Non, tout simplement logique… parce que si les humains ont tant comparé certains de leur semblables aux ânes, ce n’est certainement pas par hasard. Relisons plutôt les fables de Jean De Lafontaine qui était un fin connaisseur de la nature animale chez l’humain… dans ses pires, mais aussi ses meilleurs traits de caractères…

À chacun son Rythme

En thérapie, l’âne sera d’un grand soutien pour inviter à entrer à l’intérieur de soi et rétablir le calme afin de communiquer avec le subconscient. La mise en transe, pourra se faire facilement, rapidement et simplement en plongeant son regard dans celui de l’âne… Avec quelques paroles de l’hypnothérapeute ou non… selon les personnes… 

Le rythme lent de l’âne, sa contenance, sa détermination sûre, sa familiarité envers l’humain sont autant de particularités réunies dans un même être vivant, qui en font un être parfait pour accompagner une séance d’hypnothérapie et de mieux -être facilité par les équins.

L’âne vous amènera à vivre une nouvelle expérience dans une relation révélatrice à vous-même. Il favorisera le changement à l’intérieur de vous, en vous aidant à passer du monde rationnel du savoir-faire, au monde naturel du savoir-être

Aimez-moi comme je suis…

 

Aimez-moi comme je suis …

Veuillez noter que les séances accompagnées par l’âne 
commencent dès la fin d’Avril et se poursuivent jusqu’à l’automne 
selon la température. 

Pour une séance d’hypno-asinothérapie, 
Réservez votre place dès maintenant
Tel: 450-540-2727
https://chevalyoga.com/contactez-moi/


LA MÉTAPHORE DE L’ÂNE TÊTU

Un jour, l’âne d’un fermier tomba dans un puits asséché. L’animal gémit pitoyablement pendant de longues heures. Sans ressources, le fermier décida finalement que l’animal était maintenant vieux, et que le puits devait disparaître de toute façon. Après avoir réfléchi à quelques stratégies,il conclut que ce n’était pas rentable pour lui de récupérer l’âne.

À contre-courant

Il invita tous ses voisins à venir l’aider. Chacun saisit une pelle et commença à remplir le puits de terre. L’âne réalisa ce qui se produisait et se mit à crier terriblement : il était terrifié !  Puis, à la stupéfaction tous, l’âne s’est tu. Quelques pelletées plus tard, le fermier a finalement eu le courage de regarder l’âne, probablement mort au fond du puits.

La seule solution

Mais à sa grande surprise, l’âne têtu était toujours vivant. Après chaque pelletée de terre que l’on jetait sur lui, l’âne faisait quelque chose de stupéfiant : il se secouait pour enlever la terre de son dos, la piétinait et finalement, montait dessus. Pendant que les voisins du fermier continuaient à pelleter sur l’animal, il se secouait et montait dessus. Avec le temps, sous le regard stupéfait de tous, l’âne sortit du puits et se mit à trotter !

Se secouer et avancer

La vie va essayer de vous engloutir sous toutes sortes d’ordures. Le truc pour se sortir du trou est de se secouer pour avancer. Chacun de nos ennuis est une pierre qui nous permet